samedi 14 mars 2009

Pourquoi je suis toujours absent du net?

J'ai fait un rêve, je pensais que dans ce pays, il pourrait exister des sociétés sérieuses et conscientes que le développement passe avant tout par la qualité des services.C'est tout rêveur que je le découvre depuis plus d'un moi.

Voila, la "grande" Côte d'Ivoire télécom, avec sa filiale fournitrice d'internet, Aviso, ont décidé de se foutre des clients.
En date du 9 février 2009 , je procède à un règlement de dix milles(10 000) francs cfa auprès de l'agence Côte d'Ivoire télécom de Bouaké pour le transfert de ma liaison ADSL 256k de Divo où je demeurais à Bouaké ma nouvelle destination;
je procède à un règlement de soixante milles (60 000) francs , le 12 février 2009 , représentant trois (3) mois d'abonnement ADSL, le compte est donc valide jusqu'à la date du 12 mai 2009.
A ce jour 14 mars 2009, le transfert n'a pas été fait et aucun interlocuteur auprès de Aviso pour me dire le pourquoi du comment.
Je signale en plus que plusieurs clients se trouvent dans la même "merde"numérique.
Alors si quelqu'un sur la planète terre sait comment je pourrais palier à cette situation qu'il me fasse signe.
Je suis obligé d'utiliser une ancienne connexion RTC pour lire mes messages rapidement et me déconnecter, cela ressemble aux années d'avant la seconde guerre mondiale.
Ok, je me déconnecte vite car là je suis sur RTC et l'heure à 500 fcfa (cinq cent) fcfa...C'est difficile au pays, surtout que maintenant tout le monde s'affaire autour des cinquante (50) milliards pour le nettoyage de Abidjan, comme si la Côte d'Ivoire c'était seulement Abidjan....Encore une bonne occasion pour "manger"....

1 commentaire:

Olivier N'da a dit…

yako!!! frere!!