jeudi 20 octobre 2011

Côte d'ivoire: presse écrite et titrologie...envie de tromper?


la titrologie(L'étude des titres ) , pratique très usitée par les ivoiriens pour s'informer, a pris une place très importante dans nos habitudes.
Pour beaucoup, le titre fait l'information , ce qui les pousse à le colporter comme tel , parfois même à y ajouter commentaires et analyses personnelles.Du coup, l'information devient rumeur , fausse information, créant la psychose en période de conflit ou d’évènements sensibles .
Cette situation, conduit la presse écrite à l'utiliser comme élément essentiel pour attirer le lecteur et vendre le plus possible, nous parlant de "titres qui frappent".
Face à une population, en majorité peu instruite ou d'un niveau d'étude ne permettant pas l'analyse et le discernement, cette presse se fait coupable de fausses informations , parfois mettant en danger la vie sociale.
Tous les matins, quand mon accès internet me le permet, je me rends sur abidjan.net , afin de me livrer à ce sport intellectuel et d'y relever , à mon sens, de graves manquements au métier qui consiste à informer, informer vrai, avec des informations en possession et vérifiables autant que possible.
Je me permettrai de dire en ces lignes, que , à mon sens, notre presse écrite, est loin de faire usage du code de déontologie qui régit tout métier sérieux .
Je demanderai, à nos journalistes, qui sont dans leur grand nombre, des gens compétents , de faire attention et que cela ne freinera en rien leurs ventes .

1 commentaire:

Kahl a dit…

Moi pour faire de la titrologie, je vais à cette adresse: titrologue.info Plus besoin de me déplacer dans un kiosque à journaux.