mercredi 26 novembre 2008

Côte d'Ivoire:j'ai mal à mon hôpital...suite

Depuis 1998, j'ai opté pour l'installation au privé, où j'exerce mon métier de dentiste à mon propre compte . Après la fin de mes études en France, il m'était difficilement acceptable de ne pas rentrer pour servir dans mon pays . Enfin de compte j'ai souscrit a une aide du gouvernement du moment pour m'installer.
J'ai mal à mon hôpital, vient du triste constat que le serment d'hypocrate , devrait tout simplement être effacé de la fin de la soutenance d'une thèse pour la médecine en Côte d'Ivoire.
C'est catastrophique, cela fait honte au sens du mot intellectuel , supposé l'être des médecins en Côte d'Ivoire et au serment que l'on prête.
Dans nos hôpitaux, pour la majorité, c'est quartier-libre. A chaque chirurgien son tarif . Les tarifs édités par l'état, ont disparu de l'affichage.
Pour exemple:
Je recommande deux patient présentant une cellulite sous maxillaire avec collection, pour un drainage au CHR, tarif de l'intervention 165 000 fcfa et 200 000 fcfa (252 euros et 305 euro).
Renseignement pris auprès d'un médecin d'un  CHU de Abidjan, seulement 40 000 fcfa (61 euros) y compris la médication post-opératoire. J'ai cru rêver. La confirmation m'est donnée par un deuxième.
Pour dire que les hôpitaux du publique , sinon nos médecins,  devraient mettre un peu de sang dans leurs veines pour être plus humains.
Le choix s'offre à eux, si la fonction publique ne vous donnent pas satisfaction, le privé vous ouvre les bras et là le serment prend toute sa valeur...

7 commentaires:

mohamed billy a dit…

Bjr Dr Hiler,

c'est triste la nouvelle que tu nous apprends.A cette allure on finira tous par "crever d'abcès".J'ai remarqué que la profession coûte cher pour ses soins mais là , c'est plus qu'exagérer pour un Hôpital Public qui devrait oublie d'agir par solidarité.Ce sont des petites infos pareilles qui nous mettent en garde en garde! Merci Dr.

mohamed billy a dit…

Dsl,j'ai voulu dire qui oublie d'agir ...
enfin!

hiler a dit…

Malheureusement ces faits et agissements sont légions.

St-Ralph a dit…

Merci pour ces quelques mots qui vont droit au coeur. Nous savons tous qu'il n'est pas bon être malade en Afrique (comme si on a le choix !). Nous disons cela au regard des moyens très insuffisants et pafois rudimentaires dont disposent les services médicaux. Mais si en plus les médecins ne voient que le profit financier qu'il peuvent tirer de la misère, alors on est obligé de dire que nous sommes perdus.
Merci Dr d'être de ceux dont le coeur se soulève à la vue d'une telle rapacité.

luptidej ou Michbelgeek, selon l'humeur... a dit…

Et dire que certains se plaignent, ici en Belgique..
J'espère qu'ils tomberont un jour sur ton blog.
Bonne continuation.

Brym a dit…

Heureux qu'un medecin aborde la déshumanisation dans nos hôpitaux! C'est écoeurant, scandaleux et révoltant. C'est tout simplement de la méchanceté!!!!!
Un des miens a été hospitalisé il n'y a pas très longtemps au CHU de Yopougon. Je ne souhaite même pas à mon pire ennemi de vivre le calvaire qu'on y a vécu. Serment d'Hippocrate? Chez nous en CI, je pense que c'est plutôt le serment d'hypocrite.

hiler a dit…

Que veux tu? C'est ainsi que nous pourrions faire avancer les choses...Merci