mardi 2 septembre 2008

Côte d'Ivoire et infrastructure: axe Divo-Oumé

Ce que vous voyez sur votre gauche, est la seule voie bitumée , qui relie Divo(le Sud-bandama) à Yamoussoukro (capitale politique de la Côte d'Ivoire).
Lorsque le Président Laurent K GBAGBO, mettait en place les conseils généraux, c'était surtout pour que le développement soit pensé par des locaux et dirigé par eux. Mais ce qu'il avait oublié, c'est qu'il existait Yao Paul N'DRE ( Président du conseil général de divo). Cette voie, il l'emprûnte tous les week end pour se rendre à son village, et quand on lui pose la question de sa réparation, il vous repond que cela n'est pas une priorité. Ne dit-on pas que la route précède le développement?Alors vous percevez mieux sa conception du développement.

4 commentaires:

Djé a dit…

Route bitumée?????

J'ai posté ce jour une vidéo très intéressante sur le recyclage de déchets plastique en pavés.
Peut être que ce projet peut donner des idées à tes élus locaux...

hiler a dit…

Je l'ai visionné.
Pour ne pas être pessimiste , je doute fort bien que les notres, en tout cas , à divo, ne le comprennent.Leur seule force, comment jeter des jeunes gens dans les débits de boisson, c'est triste mais je suis à ma dixième année ici et...

Djé a dit…

Dans ce cas pourquoi na pas mobiliser les cadres, les commerçants de la ville, ceux qui auraient les moyens d'investir dans un tel projet.

C'est dans l'intérêt de tous après tout, ou bien?

TAMBA a dit…

Bonjour Docta!
C'est avec plaisir que j'ai remarqué ton passage chez moi.
Les problèmes d'enclavement son généralisés à l'Afrique noire. C'est plus grave parce que les décideurs sont guidés par leurs égoïsmes.
Il faut savoir que lorsqu'on est dans un 4x4, de 8 cylindres avec amortisseur hydroliques, sur ces routes, on ne souffre pas comme les paysans.
Allez, bon courage et @ +