vendredi 31 octobre 2008

Journalistes de Côte d'Ivoire: comment faire un effort pour être médiocre?

Ce matin, depuis ma chambre d'hôtel, obligé de suivre la seule chaîne de télévision nationale, malheureusement, un journaliste dans la bétise.
Mais enfin, dites-nous combien s'élève la prîme spéciale pour être obligé de faire une caravane spéciale du candidat GBAGBO laurent à travers la Côte d'Ivoire avec l'argent du contribuable, et avoir des temps d'antenne pour en parler ...
Pourquoi ne pas en faire autant pour tous les candidats déclarés, cela ne sera que justice.ARRETEZ DE VERSER DANS LA MEDIOCRITE , notre pays retrouvera plus vite une paix.

11 commentaires:

mohamed billy a dit…

Bonjour Hiler, j'apprécie l'ironie du titre de ton billet! la télévision nationale devait songer en cette période de pré-campagne électorale,veiller à ce que le temps d'antenne des partis soit équitables pour éviter tout soupçon allégeance.Mais on connait déjà la suite..

hiler a dit…

Oui, Mohammed-billy, les temps est venu pour que tout le monde se sente dans l'obligation de faire plaisir au Président, ce qui pousse à la bêtise , c'est bien malheureux, mais je comprends, c'est encore et toujours des amateurs .
Le vrai problème, c'est que dans cette chaîne-là , tout le monde fait des deals avec le matériel acheté par le contribuable, alors faire du bruit , pourrait détourner les soupçon...Du dilatoire qui malheureusement trouve accord dans les hautes sphères de notre gouvernement.

mohamed billy a dit…

c'est le moment où jamais de "manger".chacun s'attèle selon l'endroit où il se trouve.Il y a aussi des directives qui vienent d'en haut."tu fais pas ce qu'on te demande, tu seras remercier comme il se doit!" et on trouve dans ce cas de figure des gens qui disent le contraire de ce qu'il pense."qui est fou?"Non je rigole mais c'est tout de même vrai!

hiler a dit…

Je pense à notre ami Théo, pour qu'il suggère un peu de professionnalisme à ses amis journalistes de Côte d'Ivoire...Le vrai journalisme c'est aussi le choix de la liberté , sinon on adhère à un parti politique et on milite pour...

mohamed billy a dit…

Aussi simple comme on affranchi une lettre à la poste!soit ils sont journalistes ou soit ils ne le sont pas! le mélange des genres à ce niveau est dangereux pour la démocratie sachant qu'ils ont en main des outils de communication puissant!

Djé a dit…

Je dois reconnaître que durant mon récent séjour au pays j'ai été profondément choqué par le temps d'antenne du Woody dans les journaux télévisés de la RTI. La 2 est quand même un peu plus mesurée.
En regardant le JT de la RTI, on a l'impression que Gbagbo réalise à lui tout seul 80 % de l'actualité de la CIV...
N'est ce pas trop pour un seul homme?

C'est vraiment regrettable de voir notre Prési tomber dans les travers de ces prédécesseurs.

Quant aux journalistes, mon point de vue sur la question Gbagbo est qu'ils obéissent en premier lieu à des directives de leur hiérarchies, ensuite les substantielles "enveloppes" qu'ils doivent toucher pour couvrir l'actualité du PR doit également fortement les motiver.

hiler a dit…

On aime à se faire peur...
Dépuis BEDIE, jusqu'à GBAGBO, tous, ont à leur début, essayé d'éffacer le poids HOUPHOUET;
Ce fût leur erreur, ensuite la "fumée"Houphouet s'est imposée à eux, car se rendant compte , qu'on efface pas si facilement une telle image.
Alors , ils prennent en otage les médias d'état, pour se servir.Les dits médias deviennent pour eux un miroir qui les entour , de sorte qu'ils ont fini par ne voir que le reflet de leur image.Le reste du peuple, c'est ce que leurs disent les "conseillers".Ceux qui sont les plus écoutés , c'est ceux qui sont prêts à tuer au vrai sens du mot, les personnes qui attirent l'attention du PR sur les faits.
La partie la plus décevante, c'est le PR GBAGBO:
Ces mots me sont restés car je nourissais de grands espoirs.
Le lendemain de son intronisation ,ils dit: je ne veux plus voir les photos du président affichées partout, dans le sens de s'imposer à tous.Juste une semaine après , louanges et manifestations de soutien, et...cortège du PR.Vous êtes obligé de ne plus vous mouvoir sans que le cortège du PRESI n'est pas passé.
Prési, brise le miroir pour nous voir un peu

Théophile a dit…

Je trouve également que la RTI en fait trop, et je pense comme Hilaire que c'est pour camoufler des détournements et politiser toute tentative d'y voir plus clair afin de s'attirer le soutien du Prési.

Joelle M a dit…

cher hilaire kouakou je suis triste de devoir l'avouer mais c est tellement vrai tout ce que tu ecris dans ce post. Journaliste Yako (mot de compassion akan, groupe ethnique de CIV). et la grande deception c est vraiment le PR. car l on se rend compte que tous ses beaux discours au lendemain de son election n ont ete que pure distraction

Joelle M a dit…

journaliste Yako car je le suis moi meme et c est fou les contraintes liées a ce metier qui si vous ne prenez garde risque de vous avilir et vous faire perdre votre personnalité. pour dire que le titre est tres expressif.

Joelle M a dit…

fais un tou sur mon blog manjoez.blogpost.com/ et donne moi ton avis cher frere